Bonne vie dans le nouveau logement Kangle à Ngari au Tibet, tissée par les mains

Publié le 2020-08-12 à 10:00  |  China Tibet Online

Le nouveau logement Kangle, dans le canton de Shiquanhe, comté de Gar, préfecture de Ngari, région autonome du Tibet, est en fait un site de relocalisation résidentielle inscrite dans la réduction de la pauvreté. Depuis 2017, un total de 714 ménages, ou 3295 personnes, issus de 5 comtés de Gertse, de Tsochen, de Gegye, de Gar et de Rutog s'y sont installés pour commencer une nouvelle vie. Après le déménagement dans la nouvelle maison, les nouveaux résidents ont trouvé des emplois stables dans les industries soutenues par le programme de lutte contre la pauvreté :  usine de tapis et de vêtements du nouveau logement Kangle, base d'élevage standardisée de vaches laitières dans le comté de Gar, etc. Ils ont pu augmenter leur revenu familial grâce à ces postes de travail. 

Investie et construite en 2018, l'usine de tapis et de vêtements du nouveau logement Kangle fabrique principalement des produits de spécialité comme les couvertures et coussins tibétains. L'opération de l'usine s'appuie sur les riches ressources locales en laine et en fourrure de la région de Ngari. À l'heure actuelle, 96 personnes ayant déménagé sont déjà employées à l'usine, et le salaire mensuel des ouvriers est d'environ 3 000 yuans. 

En photo : les ouvriers tissant des tapis tibétains dans l'usine de tapis et de vêtements du nouveau logement Kangle. 

(Rédactrice : Lucie ZHOU)