L'industrie de spécialité mène les locaux sur le chemin de la prospérité

Publié le 2021-06-10 à 10:51  |  China Tibet Online

Depuis 2017, le comté de Bangoin de la ville de Nagchu, dans la région autonome du Tibet, a reçu par lots un don de 100 millions de yuans de l'industrie du tabac. La mise en œuvre du projet a fait sortir les populations pauvres de la pauvreté et les a aidées à augmenter leurs revenus, ce qui pose des bases solides pour la revitalisation rurale. 

Le projet de construction du centre d'accueil touristique dans la zone de camping du parc national de Namco, dans le canton de Qinglung, dans le comté de Bangoin, fait en fait partie d'un don désigné de fonds de réduction de la pauvreté pour l'industrie du tabac. À la fin du mois de juillet 2020, un total de 67 000 touristes ont été accueillis et évacués de manière uniforme, le revenu des billets atteignant 5,37 millions de yuans. 213 personnes ont été employées, dont 158 personnes enregistrées en tant que pauvres, 52 personnes à faible revenu. Un total de 10,8 millions de yuans a été distribué comme salaire. Il est entendu qu'au centre d'accueil des touristes de la zone de camping du parc national de Namco, dans le canton de Qinglung, des restaurants sont sous contrat avec des personnes locales en situation de pauvreté. Ces restaurants fournissent des services de restauration aux touristes sous forme de buffet. Cinq plats et une soupe ne coûtent que 50 yuans par personne, et le nombre de touristes se situe entre 200 et 600 par jour. 

"Je suis ici depuis plus de trois ans. Au début, il n'y a de rien ici auparavant. Maintenant, de nombreuses tentes sont installées près du site touristique, il y a aussi des hôtels et des boutiques de cadeaux tenus par des bergers près du centre d'accueil. Maintenant, mon revenu mensuel est de 4400 yuans. En venant ici, j'ai appris non seulement à cuisiner, mais aussi à parler chinois. Il y a aussi beaucoup de gens qui travaillent ici comme moi", a déclaré Tsering Dorje, un responsable de chambre d'hôtes de 30 ans et agent de sécurité au centre touristique. 

En photo : un restaurant sous contrat avec des locaux en situation de pauvreté. 

En photo : Tsering Dorje aidant dans le restaurant. 

L'investissement total dans le parc des industries culturelles de Bangoin est de 60 millions de yuans, dont 25 millions de yuans donnés par les industries du tabac.  

En photo : produits fabriqués par des coopératives de femmes. 

"Nous sommes une coopérative organisée par huit femmes issues de familles pauvres. Nous vendons principalement des produits locaux spécialisés faits à la main. Le prix est légèrement plus élevé parce que les produits sont tous faits à la main par nous-mêmes, normalement 100 yuans la pièce. Maintenant, nous faisons principalement la promotion de nos produits sur Wechat et nous les vendons. Ensuite, nous devons trouver un moyen d'améliorer les ventes", a déclaré Kelsang Chodron, responsable de ladite organisation de femmes. 

(Rédactrice : Lucie ZHOU)