Les zones humides de Lhalu, la plus haute zone humide naturelle urbaine du monde, sont ouvertes au public

Publié le 2021-04-08 à 09:13  |  China Tibet Online

Depuis le 1er avril, la Réserve naturelle nationale des zones humides de Lhalu à Lhassa, au Tibet, a officiellement ouvert ses portes. Le grand public et les touristes peuvent visiter la réserve gratuitement de 8h00 à 20h00 du mardi au dimanche.

La Réserve naturelle nationale des zones humides de Lhalu est la plus grande zone humide naturelle intérieure et urbaine de Chine, en plus d'être celle située à la plus haute altitude du monde et elle est connue comme le « poumon de Lhassa ». La zone de protection des zones humides couvre 12,2 kilomètres carrés. La région est riche en ressources animales et végétales. Le climat doux et les plantes aquatiques luxuriantes attirent un grand nombre d'oiseaux sauvages tels que les grues à cou noir, les canards rouges, les oies à tête barrée, les goélands à tête brune, les alouettes et les alaudidés qui viennent passer l'hiver ici. 

Nyima Dorje, directeur adjoint de l'Administration de la réserve naturelle nationale des zones humides de Lhalu, a déclaré que le but de l'ouverture des zones humides de Lhalu est de permettre aux gens de se rapprocher de la nature et de permettre à tout le monde de voir les résultats de l'amélioration de l'écologie des zones humides. Il a également déclaré que les zones centrales où habitent les oiseaux et les autres animaux sauvages ne sont pas ouvertes aux touristes, leur garantissant ainsi un habitat sûr. 

Il a dit que grâce à l'attention de toutes les parties, les zones humides de Lhalu ont été efficacement protégées ces dernières années, et que la flore et la faune augmentent dans la région. 

De nos jours, dans les zones humides de Lhalu, on peut toujours voir les cormorans qui normalement sont vus dans les villages aquatiques du sud de la Chine, et quelques goélands plus rares. 

Nyima Dorje a déclaré qu'à l'avenir, la protection des zones humides de Lhalu sera renforcée contre la protection des systèmes d'eau écologiques, la restauration de la végétation écologique autour des zones humides et la prévention et le contrôle des maladies et des insectes ravageurs. Un large éventail d'activités de vulgarisation scientifique sera organisé, permettant à plus de gens prendre conscience de l'importance des zones humides de Lhalu et de rejoindre l'équipe de protection écologique.

(Rédactrice : Lucie ZHOU)