Un père et son fils participent ensemble à la construction du chemin de fer Lhassa-Nyingchi

Publié le 2021-02-08 à 10:47  |  China Tibet Online

Un père et son fils construisent le chemin de fer Lhassa-Nyingchi. 

Le chantier d'électrification du chemin de fer Lhassa-Nyingchi. 

Cette année, Zhang Teng pourra enfin célébrer le Nouvel An avec son père Zhang Xinfeng. C'est une rencontre rare entre ce père et son fils. Mais ils se rencontreront sur le chantier de construction du chemin de fer Lhassa-Nyingchi dans la ville de Nyingchi, dans la région autonome du Tibet, à des milliers de kilomètres de chez eux. 

Il ne fait pas encore jour, mais des rangées de travailleurs de la construction de l'équipe opérationnelle se sont rassemblées dans un espace ouvert. On prend leurs noms, puis ils montent à bord de leurs véhicules et se rendent dans la zone de construction dont ils sont responsables. Le temps à Nyingchi est froid. La route est souvent couverte de pluie glaciale et de neige. Au petit matin, la température est de moins de dix degrés sous zéro. En plus du manque d'oxygène sur le haut plateau, les gens ont de la difficulté à respirer.  

Bien que le travail soit très dur, Zhang Teng était très heureux. Il est rare pour lui de pouvoir rencontrer son père pendant la Fête du Printemps. La période de construction du projet est intense et les tâches sont lourdes, ce qui fait en sorte que Zhang Xinfeng travaille à l'extérieur toute l'année. Il peut rarement rentrer à la maison pour célébrer la fête. 

Même quand Zhang Teng est né, Zhang Xinfeng était en train de réaliser des travaux d'ingénierie dans le nord-est du pays. Mais cette année, père et fils passent de plus en plus de temps ensemble et auront enfin des retrouvailles spéciales sur le chemin de fer Lhassa-Nyingchi. 

Quand il était petit, Zhang Teng n'a pas eu beaucoup de contacts avec son père parce que son père a longtemps travaillé à l'extérieur. Le visage de son père était flou dans son esprit. Mais maintenant père et fils travaillent ensemble sur ce projet, et ils sont devenus des collèges, et la relation entre les deux est devenue très étroite. Ils se rencontrent sur le site pendant la journée pour la construction et encore une fois la nuit pour discuter tout en se réchauffant face à la fournaise. 

Le père et le fils travaillent dans le Bureau d'électrification de China Railway Engineering Group Limited. Ils travaillent présentement sur le chemin de fer Lhassa-Nyingchi, qui devrait être ouvert le 30 juin de cette année. C'est le premier chemin de fer électrifié au Tibet. C'est aussi la première fois qu'une voie ferrée électrifiée complète est construite à une altitude moyenne de plus de 3 000 mètres en Chine. 

Le chemin de fer Lhassa-Nyingchi va vers l'est de Lhassa en traversant le district de Nêdong et le district de Chanang de la ville de Shannan. Il entre ensuite dans le district de Nang et le district de Mainling de la ville de Nyingchi pour atteindre la zone urbaine. Il traverse la rivière Yarlung Zangbo un total de 16 fois, en plus de traverser d'innombrables montagnes sur plus de 400 kilomètres. Le ratio pont/tunnel dépasse les 70 %.

(Rédactrice : Lucie ZHOU)