Une jeune tibétaine d'une vingtaine d'années trouve sa passion professionnelle pour les vêtements de style tibétain

Publié le 2020-10-13 à 16:32  |  China Tibet Online

Quweng Drolma est à la tête de la bijouterie de Lianzhu. Cette jeune fille d'une vingtaine d'années et entrepreneur à succès doit son expérience à sa mère. "Ma mère travaille dans le secteur de l'habillement depuis son enfance. Comme j'aime créer ma propre entreprise, j'ai choisi de me lancer en affaires dès que j'ai obtenu mon diplôme universitaire."

Pourtant, elle n'est pas tout à fait d'accord avec la philosophie commerciale de sa mère. "Mon avantage réside dans l'esthétique, et je comprends mieux ce que les jeunes aiment aujourd'hui, donc je ne peux pas tout à fait faire les choses de manière traditionnelle. Je dois m'améliorer sur la base de la tradition et ajouter quelques éléments de mode". "Je crois toujours que les vêtements sont faits pour être portés, et que le côté pratique est le besoin le plus essentiel du public en matière de vêtements", a déclaré Quweng Drolma, en précisant que ce qu'elle doit faire, c'est concevoir des vêtements pour tous les jours. Cependant, il faudra du temps pour trouver le meilleur équilibre entre tradition et mode.

Cette année, Quweng Drolma a ouvert sa succursale à Wanda Plaza. Ce qu'elle y voit, c'est le flux de personnes, ainsi que l'esthétique et le pouvoir de consommation des visiteurs. "Le prix de nos vêtements varie de centaines à des milliers de yuans, ce qui n'est pas très élevé sur le marché des vêtements tibétains. Au contraire, j'ai le meilleur rapport qualité-prix car nous pratiquons des prix plus bas pour des matériaux et un savoir-faire de meilleure qualité."

En plus des costumes tibétains, les bijoux présentant des caractéristiques nationales constituent également la principale catégorie de bijoux de Lianzhu. "Seuls les accessoires peuvent faire ressortir l'allure des vêtements tibétains, les accessoires de bijouterie eux-mêmes sont une caractéristique majeure des vêtements tibétains, donc une partie essentielle du développement de l'industrie vestimentaire tibétaine", a expliqué Quweng Drolma en montrant le comptoir de bijoux.

(Rédactrice : Lucie ZHOU)