Miracle créé du bout des doigts et avec un esprit dévoué par Lhakpa Tsering

Publié le 2020-05-14 à 14:37  |  China Tibet Online

En se promenant dans les rues et les ruelles de Lhassa, on peut toujours voir que les linteaux et les avant-toits des bâtiments tibétains présentent des décorations exquises, les sculptures sur bois et les couleurs épaisses se complétant.

En visitant les maisons d'un Tibétain local, vous constaterez que leur mobilier et leur décoration intérieure présentent des motifs extrêmement riches. La plupart de ces motifs sont des sculptures en bois purement faites à la main, présentant de belles formes ainsi qu'un attrait artistique.

L'art tibétain de la sculpture sur bois a un fond culturel profond et des caractéristiques nationales. C'est un art florissant dans le domaine de l'art de la sculpture tibétaine et un savoir-faire qui peut faire "revivre" le bois.

La technique de la sculpture sur bois tibétaine de Lhassa est ancrée dans la vie folklorique, étroitement liée à la vie des gens ordinaires, avec des caractéristiques nationales distinctives et une qualité artistique nationale unique, et constitue une partie importante de la culture artisanale traditionnelle tibétaine.

À l'âge de 16 ans, Lhakpa Tsering, qui a maintenant 53 ans et qui est l'héritier au niveau régional de la sculpture sur bois de Lhassa, a suivi son maître Dechen pour apprendre les techniques de la sculpture sur bois.

En 2014, Lhakpa Tsering, avec 13 de ses apprentis, a mis en place une coopérative professionnelle de sculpture sur bois faite à la main pour les agriculteurs et les bergers.

Dès son entrée dans la coopérative, le journaliste a été immédiatement attiré par les meubles tibétains en bois avec des fleurs sculptées et de belles formes. À l'intérieur de la pièce, Lhakpa Tsering a gentiment conduit tout le monde dans l'atelier de sculpture sur bois.

Sur la console du studio, il y a 65 sortes d'outils de différentes tailles. Les œuvres sculptées par Lhakpa Tsering sont propres et soignées, ce qui montre le charme et le style de cet art. Cependant, il faudra une journée et demie pour achever un ornement architectural d'environ 50 cm de long et 15 cm de large.

Au cours des 37 dernières années, Lhakpa Tsering a constamment amélioré et accumulé un ensemble complet de techniques et de méthodes de dessin, de sculpture fine et de coloriage. Aujourd'hui, il peut à lui seul sculpter plus de 80 styles d'architecture tibétaine, qu'il s'agisse de pièces en bois, de poutres, de portes et de fenêtres, d'armoires, de reliefs, de creux et de sculptures en trois dimensions.

Quant à l'avenir, Lhakpa Tsering a déclaré "Je veux ouvrir un atelier de sculpture sur bois, en adoptant un mode d'héritage comme celui de Thangka (peinture tibétaine sur tissu), et recruter des apprentis gratuitement. Ma mission est maintenant de permettre à davantage de personnes d'apprendre, d'hériter et de poursuivre cet art ancien, de lui faire jouer un rôle important dans le style architectural tibétain et d'aider cet art à devenir un trésor brillant dans l'architecture traditionnelle tibétaine. "



(Rédactrice: Claire SHENG)