Shenzhen affiche son ambition de devenir le centre mondial de l'innovation

Publié le 2020-10-14 à 14:14  |  People's Daily

Photo aérienne prise le 13 août 2020 montrant une vue de Shenzhen, dans la province du Guangdong (sud de la Chine). (Photo / Xinhua) 

Selon des experts, Shenzhen, métropole de la province du Guangdong (sud de la Chine) et pôle de haute technologie adjacent à Hong Kong, devrait devenir un centre d'innovation, d'entrepreneuriat et de créativité avec une influence mondiale et un fort soutien politique du gouvernement central. 

Ils ont dit s'attendre à ce que le plan détaillé de la Chine pour faire de Shenzhen une zone pilote de démonstration du socialisme à caractéristiques chinoises stimule le développement de haute qualité dans la ville, qu'elle favorise davantage le développement de la région Greater Bay Area Guangdong-Hong Kong-Macao et établisse un modèle pour autres villes chinoises en matière de transformation économique. 

Le nouveau plan intervient alors que cette année marque le 40e anniversaire de la désignation de Shenzhen comme première zone économique spéciale de Chine. Le président Xi Jinping assistera à une célébration à Shenzhen le 14 octobre et prononcera un discours pour marquer cet anniversaire, a de son côté rapporté Xinhua le 12 octobre. 

L'indice ChiNext, qui suit le tableau des start-ups innovantes de Shenzhen, a augmenté de 3,91% à 2 777,39 points le 12 octobre. 

« Au cours des 40 dernières années, Shenzhen est passée d'un petit village de pêcheurs à une ville internationale pleine de charme, de vitalité, d'innovation et de créativité », a déclaré Wang Changlin, président de l'Académie de recherche macroéconomique de la Commission nationale du développement et de la réforme. « Cependant, il existe encore des lacunes dans les niveaux d'innovation, d'enseignement scientifique et technologique et de service public entre Shenzhen et les villes innovantes d'influence mondiale ». 

« Avec une population en plein essor et un développement économique rapide, Shenzhen est également confrontée à de nouvelles contraintes et problèmes de croissance. Pour poursuivre un développement de haute qualité, Shenzhen, une métropole moderne de plus de 20 millions d'habitants, doit s'appuyer sur des réformes pour donner un nouvel élan et surmonter les difficultés », a également noté M. Wang, ajoutant qu'« avec le soutien des politiques préférentielles décrites dans le plan, Shenzhen favorisera non seulement un développement de haute qualité, mais jouera également un rôle clé dans la stimulation du développement de la région de Greater Bay Area et de la nation ». 

L'année dernière, le produit intérieur brut de Shenzhen a dépassé 2 600 milliards de yuans (385,5 milliards de dollars), un niveau comparable à Singapour. Et, selon les données officielles, la production de l'industrie de haute technologie à Shenzhen, comprenant principalement l'électronique et l'information, les produits bio-pharmaceutiques, la fabrication de pointe, les nouvelles énergies et les nouveaux matériaux, a augmenté de 10,08% d'une année sur l'autre. 

Dans le cadre du plan en trois étapes publié par les bureaux généraux du Comité central du Parti communiste chinois et du Conseil des affaires de l'État -le gouvernement chinois-, des réformes seront lancées cette année dans des domaines tels que l'allocation des facteurs de production basée sur le marché, l'optimisation de l'environnement des affaires et l'utilisation des espace. La première liste de réformes pilotes sera formulée et mise en œuvre cette année. 

D'ici 2022, des progrès significatifs doivent être réalisés. D'ici 2025, les réformes devraient atteindre des résultats historiques et les tâches pilotes de réforme devraient être pratiquement achevées à cette date. 

« Au fil des décennies, Shenzhen est devenue la fenêtre et le champ expérimental de la réforme et de l'ouverture de la Chine. Le nouveau plan marque une étape clé pour approfondir les réformes et élargir l'ouverture à un niveau supérieur », a commenté Wang Yiming, ancien directeur adjoint de la Centre de recherche sur le développement du Conseil des affaires de l'État. 

Des politiques préférentielles, notamment la promotion d'un environnement propice aux affaires, la facilitation de l'accès au marché et l'ouverture de plus d'industries aux investisseurs étrangers, stimuleront les investissements, introduiront plus de haute technologie et attireront les talents à Shenzhen, a souligné M. Wang. « Cela aidera le pays à créer un nouveau modèle de développement économique de "double circulation" qui utilise le marché intérieur comme pilier tandis que les marchés nationaux et étrangers se complètent », a-t-il dit, ajoutant que le nouveau plan met l'accent sur l'accélération de la culture du marché des données, ce qui est conforme à la révolution technologique et contribuera à accélérer la transformation numérique. 

Liu Shijin, directeur adjoint du Comité économique du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois, a quant à lui déclaré que la libre circulation des facteurs de production en terres, en main-d'œuvre, en capital, en technologies et en données contribuera à dynamiser le marché et à stimuler l'innovation. Toutefois, a-t-il aussi noté, « davantage d'efforts sont également nécessaires pour sélectionner des talents innovants désireux de mener des réformes plus audacieuses, d'explorer des incitations et de créer un mécanisme tolérant aux fautes pour encourager les réformes ».

(Rédactrice : Lucie ZHOU)