Le premier village libéré lors de la réforme démocratique au Tibet, aujourd'hui connecté au réseau électrique stable

Publié le 2020-07-03 à 12:07  |  China Tibet Online

Le village de Kesong, situé dans le district de Nêdong, ville de Shannan, région autonome du Tibet, est le premier village à avoir été libéré lors de la réforme démocratique au Tibet. Ce village a été le témoin des grands moments historiques où le peuple tibétain, serfs pendant de nombreuses années sombres, est devenu maître de lui-même. Le village est également le témoin de tous les moments heureux, comme celui où chaque foyer du village a été connecté au réseau électrique.

Dawa, qui vit dans le village de Kesong, utilise un scooter électrique pour faire la navette entre la ville et le village. "Nous avons deux voitures dans ma famille. Le coût mensuel du carburant de chaque voiture est de 450 yuans (57 euros), ce qui est assez élevé. Mais conduire un scooter électrique est bon marché et écologique. La facture d'électricité mensuelle est d'un peu plus de 20 yuans (2,5 euros)". Maintenant, Dawa a tout un ensemble d'électroménagers à la maison : télévision, four électrique, armoire de désinfection, réfrigérateur...

En plus d'électroménagers, Dawa a installé une caméra de surveillance, son fils a acheté un tapis roulant électrique, sa petite-fille a également acheté un piano électronique, et même la lampe à beurre de la maison a été remplacée par une lampe électrique.

Les changements apportés par l'électricité touchent profondément tous les aspects de la vie, y compris la production des villageois. "Dans le passé, nous dépendions du temps pour cultiver. Nous ne pouvions qu'attendre que la pluie nous arrose. Maintenant, nous pouvons pomper de l'eau pour l'irrigation à tout moment. Cette année, nous avons remplacé les pulvérisateurs par des pulvérisateurs électriques, ce qui nous a permis de gagner du temps et d'économiser des efforts. Aujourd'hui, l'électricité est utilisée non seulement pour notre vie quotidienne, mais aussi pour la couvaison des poulets et l'élevage des porcs, etc. Nos usines de transformation utilisent des équipements électriques. Les coopératives de transformation de la vermiselle de notre village ont changé leurs équipements électriques et ont augmenté leur productivité. " a déclaré Dawa.

La coopérative dont parle Dawa se trouve juste à l'extérieur du village de Kesong. Phuntsok, le propriétaire, a beaucoup à dire sur l'amélioration de l'alimentation électrique. "Dans le passé, quand la tension était instable, beaucoup d'équipements de production ne pouvaient pas fonctionner normalement, donc nous devions essentiellement compter sur le travail humain, et le revenu annuel n'était que d'environ 10 000 yuans (1 259 euros)." En 2015, l'électricité locale a été alimentée, et Phuntsok a remplacé par de nouveaux équipements après avoir repris la coopérative. La production a atteint 1 tonne par jour, avec un revenu annuel d'environ 300 000 yuans (37 770 euros).

En 2019, lors de la construction du réseau électrique dans les zones très pauvres des "trois régions et trois préfectures" de Chine, le village de Kesong a reçu un transformateur et a remplacé les poteaux par d'autres plus hauts et plus épais. Les villageois avaient l'habitude d'avoir de l'électricité, même si elle est instable, maintenant ils ont une électricité stable tous les jours.

La réforme a eu lieu il y a 61 ans, les villageois ont fait leurs adieux aux jours difficiles de l'esclavage. Aujourd'hui, la sécurité de l'électricité permet aux villageois de mener une vie confortable et agréable, ce qui accélère le rythme d'intégration des villageois dans une société aisée.

(Rédactrice : Claire SHENG)