Selon des experts étrangers, la croissance économique de la Chine stimulera la reprise mondiale post-COVID-19

Publié le 2020-12-21 à 14:45  |  People's Daily

Selon des experts étrangers, la Conférence centrale sur le travail économique de la Chine, qui s'est tenue de mercredi à vendredi, a tracé la voie du développement économique du pays en 2021, annonçant une croissance continue qui contribuera à la reprise de l'économie mondiale actuellement en proie à la pandémie de COVID-19.

Reconnaissant les réalisations économiques durement acquises par la Chine cette année dans le cadre d'un contrôle efficace du COVID-19, la réunion a décrit des tâches spécifiques pour 2021, annonçant que le pays travaillera pour s'assurer que son économie évolue dans une fourchette appropriée avec la mise en œuvre de politiques macroéconomiques ciblées et efficaces.

Notant que la Chine devrait devenir la seule grande économie à enregistrer une croissance positive cette année, Fu Xiaolan, directrice fondatrice du Centre de technologie et de gestion pour le développement (TMCD) de l'Université d'Oxford, a déclaré qu'il était d'une importance décisive pour le développement durable de l'économie chinoise.

Selon Mme Fu, les principales tâches mises en avant par la réunion, telles que la promotion d'un développement de haute qualité, l'encouragement des innovations technologiques, la consolidation de la sécurité et de la stabilité des chaînes industrielles et d'approvisionnement, et le renforcement du soutien du marché intérieur à la croissance économique, servent toutes un objectif central et se soutiennent mutuellement, ce qui est à la fois correct et scientifique.

De son côté, William Jones, chef du bureau de Washington de la publication américaine Executive Intelligence Review, a déclaré que la croissance économique rapide de la Chine contribue à renforcer sa résilience face à la pandémie, ajoutant qu'en prenant des mesures préventives pour éviter la récurrence de la pandémie, la Chine a saisi l'occasion de ramener son économie sur la voie d'une croissance durable.

Il a ajouté qu'il pensait que l'accélération des innovations technologiques et le développement de chaînes d'approvisionnement industrielles stables étaient les principales priorités du développement économique de la Chine à l'avenir, car la clé de la croissance économique est le progrès technologique et le développement de nouvelles technologies, qui peuvent assurer une croissance économique durable.

Ke Ding, chercheur à l'Institut des économies en développement de l'Organisation japonaise du commerce extérieur, a pour sa part noté que la conférence avait proposé des stratégies d'expansion de la demande intérieure, en se concentrant sur la gestion de la demande, en optimisant la structure de distribution des revenus et en développant le groupe à revenus intermédiaires, qui sont tous essentiels pour que la Chine bâtisse un marché intérieur fort et réalise un développement de haute qualité.

Selon Mao Xuxin, économiste principal à l'Institut national de la recherche économique et sociale, un groupe de réflexion basé à Londres, tout en maintenant une politique monétaire raisonnable et appropriée et en contrôlant les risques financiers et d'endettement, la Chine a adopté des politiques budgétaires proactives et ciblées qui contribuent à favoriser les innovations scientifiques et technologiques et à optimiser la répartition des revenus et les structures économiques.

"Ce genre de politiques monétaires et fiscales relativement équilibrées aidera non seulement à accroître la demande intérieure et à maintenir un développement économique sûr et sain, mais apportera également un soutien solide à une chaîne d'approvisionnement indépendante et contrôlable et à une ouverture de haut niveau", a-t-il affirmé.

Enfin, Johannes Pflug, un responsable de la ville allemande de Duisbourg en charge des affaires chinoises, a déclaré qu'il conclut de la Conférence centrale de travail économique que l'économie chinoise devrait continuer à jouer un rôle de premier plan dans la relance économique mondiale en 2021.

(Rédactrice : Claire SHENG)