Guo Weimin : accuser la Chine d'utiliser son aide à l'étranger pour faire de la « propagande hautement médiatisée » relève de l'étroitesse d'esprit la plus extrême

Publié le 2020-05-21 à 09:52  |  China.org.cn

La conférence de presse de la 3e session du 13e Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC) s'est tenue cet après-midi. En réponse à une question d'un journaliste de Reuters intitulée « l'assistance anti-épidémie de la Chine à l'étranger pose question », le porte-parole de la CCPPC, Guo Weimin, a déclaré que la Chine était sincère en fournissant une assistance anti-épidémie aux pays concernés, et que l'accuser de se livrer en agissant ainsi à de la « propagande hautement médiatisée » est déraisonnable et relève de l'étroitesse d'esprit la plus extrême.

Guo Weimin a souligné que dans le processus de lutte contre l'épidémie, les mesures prises par la communauté internationale pour combattre l'épidémie en Chine, les résultats obtenus, le soutien et l'assistance de la Chine à d'autres pays et la promotion active de la coopération internationale dans la lutte contre la maladie ont globalement été pleinement reconnus. Dans les médias, nous avons vu des dirigeants, des responsables gouvernementaux, des groupes de réflexion et certaines organisations de nombreux pays qui, dans l'ensemble, ont une évaluation positive et amicale de la Chine.

Guo Weimin a déclaré que, ces derniers temps, certains politiciens de quelques pays comme les États-Unis ont toutefois politisé et stigmatisé l'épidémie, manipulé l'opinion publique et discrédité la Chine. Ils ont affirmé que le virus provenait de Chine, de Wuhan, tandis que d'autres soutenaient que l'assistance de la Chine à la guerre contre l'épidémie avait pour but de « renforcer son influence géopolitique et rivaliser pour le leadership mondial », etc. Ce faisant, ces politiciens ont tenté de détourner l'attention et de se dérober à leurs responsabilités pour des objectifs politiques nationaux, ou d'accuser la Chine et répandre des rumeurs, à cause de préjugés idéologiques. Ce genre de complot est voué à l'échec. A ce sujet, le gouvernement chinois et les parties concernées ont apporté des clarifications, des réfutations et des réponses fermes. Nous avons également vu de nombreuses autorités internationales, notamment l'OMS et certains experts faisant autorité, se manifester et exprimer aussi leur opposition.

Concernant l'aide étrangère, Guo Weimin a souligné que la Chine est sincère quand elle fournit une assistance à la lutte contre l'épidémie aux pays concernés. Au pire moment de la maladie en Chine, de nombreux pays nous ont aidés, et nous nous en souvenons encore. Maintenant que l'épidémie se propage dans d'autres pays, nous offrons à notre tour à ces pays toute l'assistance possible, notamment en fournissant du matériel, en partageant notre expérience de la prévention et du traitement de l'épidémie et en envoyant des équipes médicales. Nous espérons que ces pays pourront contrôler l'épidémie le plus tôt possible, sauver davantage de vies et que cela permettra également à la communauté internationale de rétablir un ordre normal dans les meilleurs délais. Ces pratiques incarnent l'esprit d'humanitarisme, la responsabilité d'un grand pays responsable et l'excellente tradition de la nation chinoise qui consiste, pour ceux qui sont embarqués à bord du même bateau, de travailler ensemble et s'aider les uns les autres. Accuser la Chine de propagande hautement médiatisée quand elle agit de cette manière, et même oser dire que « la Chine veut rivaliser pour le leadership mondial », est pour le moins déraisonnable et témoigne d'une étroitesse d'esprit des plus extrêmes.

Guo Weimin a déclaré qu'à l'heure actuelle, de nombreux pays font tous leurs efforts pour lutter contre l'épidémie. Nous ressentons la même chose et nous sommes disposés à nous associer à la communauté internationale et à travailler ensemble avec elle pour obtenir une victoire rapide sur l'épidémie. Nous continuerons de faire tout notre possible pour fournir un soutien et une assistance aux pays dans le besoin et promouvoir la coopération internationale pour lutter contre la maladie. La Chine a toujours adhéré aux principes d'ouverture et de coopération pour un bénéfice mutuel et des résultats gagnant-gagnant. Nous persisterons sur cette voie et utiliserons nos propres actions pratiques pour montrer que la Chine est un bâtisseur de la paix mondiale, un contributeur au développement mondial et un défenseur de l'ordre international. La Chine est prête à travailler avec tous les pays du monde pour construire conjointement une communauté de santé et d’hygiène humaines et une communauté d'avenir commun pour l'humanité.

(Rédactrice : Claire SHENG)