Le commerce électronique enrichit la population et contribue à la revitalisation rurale dans la ville de Nyingchi, au Tibet

Publié le 2021-05-31 à 14:38  |  China Tibet Online

Le 8 avril, sur la plateforme en ligne du Centre de lutte contre la pauvreté de JD de la ville de Nyingchi, une variété de produits agricoles locaux de Nyingchi était disponible. Il s’agit de la quintessence de l'innovation réussie du modèle «en ligne + hors ligne + entreprise + coopérative + agriculteurs » de la ville de Nyingchi, au Tibet, pour aider à la revitalisation rurale.


Drolma Yangzong, villageoise du bourg de Bahe, dans le comté de Kongpo Gyamda.

« Je ne pouvais même pas rêver de vendre mes champignons Matsutake sans quitter ma maison. Lorsque mon enfant aura diplômé de l'université, je lui ferai faire du commerce électronique dans sa ville natale, afin de contribuer à la revitalisation rurale et à la construction du Tibet », a dit joyeusement Drolma Yangzong, une villageoise de 53 ans. À l'heure actuelle, la plateforme est utilisée par plus de 200 agriculteurs engagés dans des activités d'achat et de vente en ligne.

En plus des plateformes en ligne, le Centre de lutte contre la pauvreté de JD de la ville de Nyingchi se concentre également sur la construction de sites de services de commerce électronique dans les comtés, les bourgs et les villages. « Il est prévu d'atteindre une couverture de 100% des sites de services de commerce électronique d'ici un an, réalisant un lien efficace entre la réduction de la pauvreté dans le commerce électronique et les stratégies de revitalisation rurale, et jetant ainsi une base solide pour le développement de l'économie rurale », dit le responsable de la plateforme.

« La production annuelle de champignons Matsutake dans la ville est de plus de 300 tonnes. Il existe plus de 10 matières médicinales précieuses telles que des cordyceps, des fritillaria, des gastrodia, des lotus des neiges, des ganoderma lucidum... Grâce aux recommandations et aux ventes via les plateformes de e-commerce, ces produits agricoles distinctifs, de qualité et de marque seront plus attractifs et compétitifs. On pourra en vendre plus facilement, plus et à des clients plus loin », a déclaréavec confiance la personne en charge du Bureau de lutte contre la pauvreté de la ville de Nyingchi.

(Rédactrice : Claire SHENG)