La force des projets d'aide au Tibet est derrière la réduction de la pauvreté par l'industrialisation

Publié le 2021-05-28 à 10:25  |  China Tibet Online

Dans la Base de reproduction des semis des herbes tibétaines de dix mille mu dans le district de Chanang, dans la ville de Shannan, les routes de la base sont larges et propres, et toutes sortes de fleurs fleurissent et parfument les environs. 

Des villageois travaillant dans la Base de reproduction des semis des herbes tibétaines de dix mille mu. 

Le 30 août 2016, l'Administration nationale du tabac et le gouvernement populaire de la région autonome du Tibet ont signé un accord de don à point fixe pour la lutte contre la pauvreté. Il est précisé que l'Administration nationale du tabac et ses sociétés affiliées feront un don de 500 millions de yuans à la région autonome du Tibet dans 3 ans afin de l'aider à gagner sa bataille contre la pauvreté. 

Un hangar à roses de la société Tibet Jiangping Agriculture Co., Ltd. 

Les fleurs ici sont cueillies, emballées, chargées et transportées. Elles sont ensuite expédiées aux magasins de fleurs de Shannan et de Lhassa pour y être vendues. 

Un étudiant employé dans un abri de fleurs qui taille des roses 

Sonam Chodron, qui vient d'une famille pauvre du village de Songga 

En plus du projet du district de Chanang à Shannan, l'industrie du tabac a également soutenu la construction de petites villes caractéristiques dans le district de Konggar et la modernisation des centres d'accueil touristique. Sous la direction de l'Administration nationale du tabac, l'industrie du tabac du Tibet a analysé en profondeur les causes de la pauvreté et mis en œuvre des politiques précises et s'est engagée sur la voie de la réduction ciblée de la pauvreté en prenant comme point de départ le développement d'industries caractéristiques. 

(Rédactrice : Lucie ZHOU)